Apéro citoyen

Rencontres-débats, animées par des représentants de la Ligue des Droits Humains, autour de grandes thématiques ayant un rapport de près ou de loin avec les droits fondamentaux au quotidien.

Lire la suite

Eté 82, Jean-François Fuëg (Mercredi 23 octobre)

Jean-François Füeg est responsable des bibliothèques et des centres culturels de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Historien, il a dirigé le Mundaneum entre 1996 et 2001. Auteur d’essais, il vient présenter son second roman : Eté 82. Le livre suit l’histoire d’un groupe de jeunes dans la Wallonie post-industrielle du Pays noir, dans la province de Hainaut, relatant leurs amours, leurs amitiés et les aventures vécues en commun.
Mercredi 23 octobre, à 19h, Bibliothèque de la place de Bracquegnies.
Réservation
obligatoire au 064/675 561 ou bibliothequecommunale@lalouviere.be

L’aromathérapie : un outil pour apprivoiser le stress (Mardi 22 octobre)

Par Aurelia Cannistraro
Cet atelier d’aromathérapie vous permettra d’apprendre à utiliser les huiles essentielles afin d’apprivoiser les angoisses, le stress et l’anxiété.
Mardi 22 octobre, de 16h à 18h, Bibliothèque provinciale- Adultes/ados.
Nombre de places limité à 12. Réservation obligatoire au 064/312 225

Venez jouer et voter pour le label Ludo

Label Ludo

Lire la suite

Être bon selon Achille Chavée (Jeudi 17 octobre)

Rencontre organisée en présence de Pascal Lemaître et de Nadia Echadi
Lectures par Isabelle Auquier
Une interprétation par Pascal Lemaître d’une actualité rare L’oeuvre d’Achille Chavée, figure éminente du Surréalisme wallon, constitue une source d’inspiration intarissable pour de nouveaux travaux. Pascal Lemaitre, illustrateur, a publié de nombreux livres aux éditions Pastel et plusieurs albums écrits par Toni Morrison, Prix Nobel de Littérature. Il a illustré Être bon de Chavée. Son travail contribue à alimenter une réflexion sur la notion de droit d’asile et dresse un parallèle avec la situation vécue par les primo-arrivants en Belgique. Nadia Echadi, coordinatrice de l’École du Parc Maximilien de la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés Bruxelles, s’est d’ailleurs pleinement retrouvée dans cette appropriation.
Une co-organisation du Centre Daily Bul et du Réseau louviérois de Lecture publique
Jeudi 17 octobre, à 19h, Centre Daily Bul – rue de la loi, 14 – 7100 La Louvière.
Réservation souhaitée au 064/224 699 ou info@dailybulandco.be

Psychologie: pourquoi tant de méfiance envers ce métier ? (Mardi 15 octobre)

Par Christelle Nopère, Psychologue
Bien que la psychologie soit reconnue comme science, le sujet reste tabou et les préjugés persistent. De manière générale, les patients n’osent pas franchir le cap pour diverses raisons : «cela ne servira à rien, je ne suis pas fou, je suis capable de m’en sortir seul, parler à un inconnu ne m’aidera pas à régler mes problèmes, cela coûte trop cher, je ne sais pas vers quel spécialiste m’orienter», entre autres. Le but de cette conférence-débat consistera à décrire les fondamentaux de base (défi nition du métier, différences entre psychologue/psychothérapeute/psychanalyste/psychiatre,  explication des différents domaines de la psychologie, cadre légal, droits du patient et devoirs du psychologue, obligation de moyens et non de résultats) tout en pointant les facteurs favorisant la réussite d’un suivi psychologique.
Mardi 15 octobre, à 19h, Le Gazomètre. Réservation obligatoire au 064/312 507

« Couleur» (Du vendredi 11 octobre au samedi 9 novembre)

Exposition de peintures par Anne Balthazar.
La lumière et la couleur pour vivre ! Pour le plaisir et parce que la réalité s’en trouve augmentée, les jeux des fragmentations, des transparences, des superpositions brouillent ou clarifient les visions. Les couleurs agissent, réagissent, interagissent et se perdent ou se trouvent tout autrement. Le travail est lent. La joie ? Sans doute. Mais rien n’est simple et le clown est parfois pensif. Pourtant sous l’outremer de prédilection, le jaune d’or ou le magenta mêlés ou opposés, la vie peut être belle !
Lire la suite

Table de conversation d’anglais (niveau avancé)

Par l’ASBL Team du Centre
Vous avez peur ou vous n’avez plus l’habitude de pratiquer l’anglais ? Vous voulez dérouiller votre pratique de la langue de Shakespeare ? Les tables de conversation vous apporteront une fluidité au niveau de la langue, avec vos acquis, en les réutilisant et en découvrant de nouveaux mots. Tout cela de manière naturelle au travers de conversations.
Les Samedis 9 novembre, 23 novembre et 7 décembre, à 10h, Bibliothèque de la place de Bracquegnies.
Dès 18 ans. Réservation obligatoire au 064/675 561 ou bibliothequecommunale@lalouviere.be

Bibliothécaires, qui sommes-nous ? (Du lundi 7 octobre au samedi 9 novembre)

A l’occasion de la journée des entreprises, venez découvrir l’envers de notre décor ! Le fonctionnement de la bibliothèque, ainsi que le circuit des documents que vous empruntez n’auront plus de secret pour vous. Vous pourrez aussi vous rendre compte que notre métier ne consiste pas seulement à ranger et scanner vos livres. Un bibliothécaire est aussi un animateur, un chercheur, un déménageur et doit se réinventer tous les jours.
Lire la suite

Atelier Histoire-Actualité

Rencontre-débat autour d’un grand événement de l’Histoire qui a marqué nos mémoires, ou sur un fait marquant de l’actualité.
Le Gazomètre, de 12h à 13h.
Réservation obligatoire au 064/312 507

Jeudi 12 décembre : La Louvière, localité-champignon, et commune nouvelle en 1869
Atelier animé par Michel Host
Les fermes de la « Grande » et de la « Petite Louvière » sont évoquées dans plusieurs cartes de l’Ancien Régime » (donc avant 1789). Si elle ne surgit donc pas du néant, La Louvière « explose » dès 1844, l’année de la création de la faïencerie Boch. Le territoire louviérois et son peuplement héritent des secousses de la Révolution industrielle. Mines de charbon, industries du fer, du verre et de la céramique attirent une population de plus en plus nombreuse, alors que des infrastructures nouvelles se multiplient : première gare de La Louvière (1851), embranchement du canal Bruxelles-Charleroi (1839), prolongation et modernisation des vieilles chaussées charbonnières autrichiennes… Ainsi, la « barrière de péage du Cerisier » deviendra le « Drapeau blanc ». La séparation officielle avec la commune de Saint-Vaast, devenue inévitable, sera officielle le 27 février 1869.